L’efficacité énergétique : chiffres et définition 

Comme son nom l’indique, « l’efficacité énergétique » définit le rapport entre l’énergie produite par tout type d’appareil par rapport à l’énergie totale nécessaire pour faire fonctionner cet appareil. Par abus de langage, on utilise cette expression pour parler d’économie d’énergie au sens large mais le but de l’efficacité énergétique n’est pas de consommer moins mais mieux.

 Avant de donner quelques chiffres, il est important de bien dissocier ce que l’on nomme les solutions dites « passives » qui consistent à réduire la consommation énergétique grâce à une amélioration des produits existants, des solutions « actives » qui visent quant à elles à optimiser le flux des ressources des appareils qui produisent cette énergie. 

Dans l’UE, (Union européenne), c’est le secteur du bâtiment qui est le plus consommateur d’énergie. En 2008 et dans le monde, il absorbait même environ 40% de la consommation totale d’énergie finale et rejetait 36% des émissions de CO2.

L’économie d’énergie dans les bâtiments

C’est donc dans ce secteur que la plupart des actions liées à l’efficacité énergétique devraient se centrer. C’est d’ailleurs un axe prioritaire pour les politiques publiques qui soutiennent fermement ces démarches.

Plusieurs entreprises privées se sont d’ailleurs spécialisées dans ce domaine parmi lesquelles bureaux d’études thermiques, cabinets de conseil, fabricants et sociétés de services spécialisées dans le déploiement de solutions de monitoring des performances énergétiques du bâtiment, intégrateurs… C’est notamment le cas d’Enless Wireless, société nichée dans les technologies et produits radio sans fil dédiés à des applications d’efficacité énergétique.

Basée à Bordeaux, l’entreprise permet aux différentes entreprises du monde de monitorer efficacement les consommations énergétiques des bâtiments grâce à des produits spécialement conçus pour ce type de mesure (transmetteurs de télérelève de compteurs d’énergies, capteurs de mesure de températures et de qualité de l’air…) .