On entend souvent parler du concept de mondialisation, et c’est un peu une expression qui peut signifier tout et n’importe quoi. Elle s’inspire avant tout du modèle américain, mais qu’est-ce donc ?

Qu’est-ce que la mondialisation ?

Ce phénomène correspond à l’évolution des relations entre nations, c’est-à-dire que les avancées scientifiques, technologiques et sociétales ont permis aux pays d’interagir et de collaborer dans diverses affaires sans avoir à se préoccuper des distances géographiques… Elle touche plusieurs domaines tels que la politique, l’économie, la culture, la société, l’information… Pour résumé, la mondialisation s’explique en termes d’ouverture et non de repli sur soi. On tend désormais vers la délocalisation et la libre circulation des hommes et des ressources, c’est effectivement une intensification des flux transfrontaliers, ce qui permet la constitution d’un marché global unique des capitaux, des biens et des services.

Quels sont les avantages de la mondialisation ?

Les différences technologiques entre pays s’amenuisent, les multinationales délocalisent leurs infrastructures dans les pays pauvres, ce qui permet entre autres de transmettre leurs technologies, les entreprises y gagnent et par la même occasion, créent de l’emploi dans ces pays.

Grace à internet et à tous les moyens de communication, la population mondiale a globalement accès aux mêmes informations ou contenus numériques, peu importe l’endroit, à quelques exceptions près.

Sur le plan politique, la mondialisation met à mal les régimes totalitaires et les dictatures, les populations malmenées par leurs gouvernements, cherchent souvent à dénoncer et à lutter pour leurs droits grâce aux moyens d’information modernes (internet, réseaux sociaux…)

En outre, la mondialisation favorise le rapprochement des cultures et des peuples, l’ouverture sur le monde est accrue, les cultures s’influencent les unes les autres, ce qui permet d’avoir une plus grande richesse culturelle (cinéma, théâtre, spectacles, sports…).

Sur le plan humain, les pays confrontés à des catastrophes naturelles sont plus rapidement soutenus et aidés par les autres pays.

Nous sommes désormais des citoyens du monde, mais il y’a tout de même des inconvénients à la mondialisation.

Quels sont les inconvénients de la mondialisation ?

Sur le plan économique, une crise financière qui se déclenche dans un pays, va affecter l’économie mondiale, le fait que le monde soit devenu un grand centre commercial ouvert en est la cause.

D’autre part les inégalités sociales s’accentuent davantage, effectivement les pays riches ayant un pouvoir d’achat très élevé et les pays pauvres un pouvoir d’achat beaucoup plus faible, l’écart ne peut que s’agrandir. 

Comme dit précédemment, la délocalisation dans des pays pauvres à la main d’œuvre moins chère permet aux multinationales de gagner plus d’argent, mais ce gain se fait bien évidemment au détriment de ces pays défavorisés.

Sur le plan politique, les organismes internationaux exercent une pression sur les gouvernements des pays pauvres, leur imposant ainsi les actions à effectuer, bien souvent par pur intérêt personnel. De plus, une crise politique dans un pays peut avoir une conséquence sur les politiques des autres pays, conséquences positives ou négatives.

Culturellement, la mondialisation entraine une réduction des spécificités culturelles, étant donné que les cultures ont tendance à s’uniformiser, les populations délaissent peu à peu leurs coutumes…

Ne se dirige t’on pas vers un système mondial encore plus déséquilibré que celui actuel ? La mondialisation semble apporter beaucoup de positif aux populations mondiales dans de nombreux domaines, serait-ce possible d’en réduire les effets négatifs sur le long terme tout en gardant ses effets positifs ?