crepes Nutella

Des tranquillisants dans le Nutella des éléves pour mieux les maîtriser

By Rédacteur en chef, février 15, 2014

C’est  à la sortie du collège de la commune d’Aubervilliers à Saint Denis que le service d’assistance médicale urgente SAMU a été alerté par des parents de famille et dépêche sur place. Cinq élèves de troisième, se sont retrouvé dans un état de somnolence plus profond qu’à l’accoutumée.
Voyant ces jeunes léthargiques, les parents ont vite contacté le SAMU qui a conclue à une intoxication alimentaire. L’origine de cette intoxication était les crêpes à la fameuse pâte à tartiner chocolatée bien connue des écoliers français.

Leur professeur principal d’histoire, qui avait régalé les crêpes à ses élèves, a vite  fini par reconnaître sa responsabilité. Il avait fait mélanger des médicaments à base de benzodiazépine à la fameuse pâte avant de les offrir aux élèves réputés difficiles et agressifs. 

Je n’arrivais pas à diriger ma classe.  J’aurais dû suivre une formation pour apprendre à gérer les élèves difficiles, violents et agressifs. Je reconnais que les tranquillisants n’étaient pas la solution adéquate contre ces élèves perturbateurs mais je n’ai pas trouvé mieux pour aborder le sujet du conflit palestinien.

a t-il reconnu peiné.

Le parquet de Paris a retenu l’infraction à la législation sur la mise en danger délibérée de la vie d’autrui. Après la plainte déposée par les parents, le jeune enseignant sera jugé  prochainement pour « administration de substances toxiques et mise en danger des mineurs ». Quant à la fameuse marque de pâte à tartiner, elle a également décidé de porter plainte pour « tentative de falsification de recette protégée par un brevet ».