netflix

Montebourg et Filipetti proposent une alternative viable à Netflix.

By Rédacteur en chef, juin 1, 2014

TwitterGoogle+PinterestStumbleUponTumblr

NetFloX, un nom qui fera parler de lui car c’est celui retenu à  l’initiative conjointe de l”équipe du redressement créatif planifié mis en place par La ministre de culture.

Il s’agit d’un site de visionnage de vidéo sur demande (pay per view) où pour la modique somme de 9€/mois, le spectateur pourra avoir accès sans limitation aucune à l’ensemble de la cinématographie des séries françaises.

“Nous visons l’offre la plus variée afin de promouvoir la culture française et l’exception culturelle française. Il y a en aura pour tous les goûts et pour une somme modique”.

Au catalogue plus de 5000 références les plus variées comme Mimi Mathy et l’ange gardien, Chateauvallon ou bien encore Luis la Brocante.

“Nous mettrons en place un tarif social subventionné envers les chômeurs de longue durée ou les bénéficiaires du RSA” rajoute fièrement madame La Ministre, “afin qu’ils puissent également bénéficier de toute la richesse de ces programmes”.

Cette initiative a pour but de concurrencer frontalement l’arrivée agressive de Netflix sur le marché français.

En outre, à moyen terme, Netflox devrait financer ses la développement de ses propres séries afin de promouvoir la lutter contre les préjugés et et la diversité culturelle française.

A long terme, netFlox devrait créer 100,000 emplois jeunes direct et plus de 300,000 millions d’emplois indirects.