Effet-Hollande

les instituts de sondage à l’épreuve du « bug Hollande »

By Rédacteur en chef, mai 31, 2014

Les principaux instituts de sondage français ont lancé un vaste appel d’offre auprès des spécialistes en audit informatique afin d’assurer une  « stabilisation et de corrections de leurs outils informatiques et télémétriques ».

Ils redoutent en effet ce qu’on appelle « l’effet Hollande », c’est à dire des résultats proches de zéro qui pourraient mettre en danger leurs outils informatiques non préparés à enregistrer des résultats proche du zéro.

« C’est comparable au bug de l’an 2000 » lance un ingénieur d’études statistiques de IPSOS. « Nous ne sommes pas du tout sûr que notre système d’information pourra soutenir des scores si bas, ce qui pourrait engendrer des divisions par zéro en chaîne et bloquer l’ensemble de notre parc informatique ».

L’alerte a été donnée rapidement après la publication du dernier sondage où François Hollande était donnée candidat préféré des 3% des personnes interrogés.