quenelles

La société William Saurin dans l’embarras suite à l’affaire de la « quenelle »

By Rédacteur en chef, janvier 11, 2014

Le groupe William Saurin, propriétaire de la marque PetitJean s’est dit « profondément embarrassé  » suite à l’affaire de la quenelle de Dieudonné.

C’est Richard Saurin, petit fils de William fondateur de la célèbre marque qui a publié sur son site un communiqué dans lequel il exprime son étonnement sur l’utilisation politique de sa fameuse quenelle, détournée de son utilité culinaire.

« Nous cuisinons des quenelles depuis 30 ans pour tout le monde, quel que soit la couleur de la peau, la religion ou les opinion politiques « , peut on lire dans le communiqué.

Richard Saurin ajoute enfin que le groupe agro alimentaire se doit de  diversifier son offre en proposant  à ses consommateurs des quenelles halal et kasher, plus à même de répondre à une demande diversifiée.