ninja

Casse tête judiciaire dans l’affaire du niqab

By Rédacteur en chef, janvier 9, 2014

Le Tribunal de Grande Instance de Nanterre a été saisi dans l’affaire de la « femme ninja » qui avait refusé un contrôle d’identité alors qu’elle portait un  voile intégral,  désormais interdit sur la voie publique.
La scène est survenue dans le quartier du Parc à Nanterre, dans la nuit 20 décembre.
Deux policiers en service ont remarqué la présence d’une personne suspecte, tout de noir vêtue et voilée intégralement.
Vers 19 heures les deux fonctionnaires de police décident  alors de contrôler son identité.  La femme voilée refuse.
« Je ne suis pas voilée, je suis juste déguisée en tenue de combat pour ma séance de Ji-Jitsu »,  rétorque Priscilla, avant de rajouter « Inchallah ».
Le jour de l’interpellation la femme avait assuré être déguisée en ninja pour aller au club d’arts martiaux.
Les explication de la femme n’ont pas convaincu cependant les policiers qui ont décidé de la verbaliser.
Des nombreux témoins habitants de ce quartier ont assuré que l’accusée fréquente assidûment le club de Ju-Jitsu de la ville.